Qui suis-je ?

Attentif aux évolutions et progrès technologiques qui arrivent dans notre quotidien, autant dans nos foyers que dans les entreprises, je m’intéresse aux drones (aériens en particuliers).


Qu’est-ce qu’un drone ?

Pour faire simple, il s’agit d’aéronefs sans pilote embarqué.
Ils ont aujourd’hui de multiples champs d’application :

intervenir sans mettre en danger le pilote,
intervenir là où l’homme ne peut se rendre facilement,
surveiller depuis les airs,
envoyer des projectiles, roquettes, missiles depuis les airs,
délivrer des matériels, ou produits depuis les airs,
servir de relais de communication,
prendre des images et des mesures,

et d’autres applications qui apparaissent (et apparaîtront) chaque jour.


Celle qui m’intéresse est bien la livraison de colis par drone, destinée au particulier, aux commerces, aux entreprises.

J’ai eu la chance, dans une précédente carrière, de m’intéresser aux drones militaires, il y a plus de quinze ans, à l’état-major de la marine nationale. Il y était déjà question d’altitude, d’endurance, de charge utile (capacité à transporter) d’autonomie, de flux de communication, de détection et d’évitement d’obstacle, de route ou trajectoire, de pilote « à terre » ou non, etc…

J’étais frappé, à l’époque, par le retard de la France dans ce domaine.
Je ne veux jeter la pierre à personne, ni au politique, ni aux budgets, ni aux industriels ou ingénieurs. L’excellence des programmes militaires nécessite bien souvent des années. Mais le retard est indéniable.

En constatant que des entreprises (civiles) françaises se lançaient depuis peu dans la course à l’innovation, j’ai décidé de suivre de plus près ce qui me semble être une révolution en marche.

Notre ciel sera parcouru par des drones de livraison capables de nous amener un colis commandé en ligne en moins d’une heure.

Les impacts de ce bouleversement ne se mesurent pas encore complètement, quand bien même on peut en imaginer déjà sur la circulation urbaine, l’emprunte carbone, la réglementation et l’emploi.
C’est pour 2019, 2020, …2032 ? Nous verrons bien.

Soyez toutefois indulgents, je ne suis pas expert, je peux trébucher sur des approximations, des inexactitudes et des erreurs. Je compte sur vous pour me corriger le cas échéant.

Pour me dire un mot ou me contacter, c’est à cette adresse  : monprénomlearigolodanssabouclelenomdusite

ou abonnez-vous et vous recevrez automatiquement mon adresse mail 🙂


https://fr.linkedin.com/in/henriguerin

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail