Véhicules connectés et mobilité intelligente, la ville connectée doit aussi s’adapter

Designed by alliesinteractive www.freepik.com

Très intéressant article de ZDNET : Tech and the future of transportation: From here to there

La proximité des véhicules autonome (sur les routes) et des drones est assez frappante, notamment pour les détections multiples.

Les transactions d’entreprises, les nouvelles technologies, la montée en puissance de la R&D (recherche et développement) donnent de précieuses indications sur la ville de demain.

Enfin, de nombreuses études et sondages nous éclairent sur la pédagogie qu’il reste à mettre en oeuvre pour rassurer le public.

Extraits :

La clé de l’amélioration de la performance et de la sécurité des véhicules autonomes réside dans la maturation des communications sous-jacentes véhicule-véhicule (V2V) et véhicule-infrastructure (V2I) et des systèmes de traitement de données (temps réel). Au fil du temps, les composants impliqués – y compris les systèmes LiDAR , par exemple – deviendront moins chers, aidant à supprimer un autre obstacle à l’adoption. Ils deviendront également plus économes en énergie, ce qui les rendra plus adaptés au déploiement dans des véhicules électriques plus propres.

 

 

Dans un rapport publié en octobre dernier, la Brookings Institution a rassemblé des rapports sur les «investissements et transactions attribuables à des véhicules autonomes ou technologies de base» entre août 2014 et juin 2017 et a trouvé plus de 160 transactions distinctes pour un montant de 80 milliards de dollars. Ces produits couvrent l’électronique, les puces électroniques, les applications de covoiturage, l’IA / apprentissage en profondeur, la cartographie numérique, les logiciels non-IA, les systèmes physiques et les capteurs.

 

En ce qui concerne l’acceptation du public, la position sur les livraisons de drones semble être «intéressée mais prudente». Un sondage en ligne mené par le US Postal Service en juin 2016 a révélé que si les trois quarts des 1 465 répondants prévoyaient une livraison de drones d’ici 2021, moins de la moitié (44%) aimaient l’idée. Le dysfonctionnement du drone était la principale préoccupation (46%) avec le vol (16%) et l’abus intentionnel (14%) des soucis beaucoup moins sérieux. La livraison rapide était la principale raison de l’intérêt pour la technologie, avec la livraison d’urgence également très bien classée. Au Royaume-Uni, l’ IMRG Consumer Home Delivery Review 2016 a constaté que seulement un quart de ses 1 280 répondants au sondage (25,6%) seraient prêts à faire livrer des colis par drone en légère hausse par rapport à l’année précédente (23,8%).

NASA’s concept for a possible UTM system would safely manage diverse UAS operations in the airspace above buildings and below crewed aircraft operations in suburban and urban areas.

Le véhicule autonome connecté roulant (CAV) peut lire les panneaux routiers et les couleurs des feux tricolores sur le bord des routes. Pour ceux qui volent, les drones, ces indications seront en mémoire.

Source (Eng) : http://www.zdnet.com/article/tech-and-the-future-of-transportation-from-here-to-there/

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire